La Ruche Connectée

Wikis > Wiki > Nos projets collaboratifs > La Ruche Connectée

Vous avez sûrement entendu parlé des problèmes que rencontrent les apiculteurs :
frelon asiatique, varroa, et autre parasites, pesticides qui déciment les ruches…
Tous ces facteurs contribue énormément a la chute de la population des abeilles, pourtant responsables de plus de 80% de la pollinisation des végétaux dont plus d’un tiers que nous consommons comme par exemple les tomates, le café ect…

Gilbert nous présente sa pratique d’apiculteur

Le projet

Gilbert qui est apiculteur amateur au sein de l’asso, nous a parlé des difficultés qu’il rencontrait à
gérer ses ruches. Il doit se déplacer fréquemment pour contrôler la bonne santé de la reine, l’état de
la population d’abeille, la présence plus ou moins importante du varroa ou d’autres parasites, la
production de miel, avec la crainte permanente de se faire voler ses ruches. Autant de temps, d’aller-
retour, de carburant dépensé et de stress généré pour lui et ses abeilles !

Gilbert a eu une idée. Fabriquer avec nous une ruche connectée autonome en énergie qui permettra
à son propriétaire de récolter diverses informations avant de récolter son miel. Rentrons ensemble
dans cette ruche, elle sera équipée de plusieurs capteurs :

Capteur de température :
de relever la température, pour savoir si les abeilles sont en danger (dire que au dessus de 39 elle
meurt etc…)
Un hygromètre
car il faut savoir que les abeille régule elle même l’hygrométrie en fermant les alvéole si il fait trop
humide ou l’inverse sil il fait trop chaud , le rajout de ce capteur servira à voir si il n’y a pas de
problème dans le travail des abeilles

Une balance:
Pour mesurer le poids de la ruche et d’en déduire le nombre d’abeilles ainsi que la quantité de miel.
Ça permet aussi de voir le réveil de la ruche au printemps et la période de récolte du miel.

Mouvement + gps
Alerte enlèvement et localisation avec des capteurs de mouvements et un gps.

Panneaux solaire:
Pourront fournir autant d’énergie que la ruche en consomme.

+ en Bonus :
Harpe anti frelon
Un dispositif qui se place entre les ruches et attire les frelons pour les électrocuter, expliquer la
distance entre les fils de la harpe

Couverture chauffante à tester pour traiter les parasites… et donc le varroa et un parasite qui se
nourri de l’abdomen de l’abeille , qui peut être éliminer avec une température de 38 degrés.
et donc voila ce dont la ruche serait capable…