VIVA

L’idée de départ : une fleur capable de pousser et s’épanouir ou au contraire de se flétrir en fonction (peut-être) de l’humidité ambiante ? Vidéo de mi -décembre du proto radiocommandé :

Mécanisme

C’est la plus complexe à reproduire. Pour chaque pétale 5 articulations en bois, enfilées sur la tresse de pêche qui sert à  sont connectées avec des vis et des bâtons de glaces! Le svg des pièces est là.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tige : 2 tubes sont emmanchés et un fil passe du plus étroit au plus large de façon à ce que, quand on tire sur le fil le plus large remonte et que la fleur “pousse”.

à améliorer : gare aux frottements qui usent la tresse! Peut-être passer sur un système de vérin?

 

 

 

 

Design

Pour habiller la structure bois les pétales viennent se coller sur de petites plate-formes à clipper. La difficulté est dans le chevauchement, qui doit avoir lieu mais ne doit pas gêner le mécanisme.
Sophie a trouvé la solution : les morceaux d’un pétale doivent s’empiler de l’intérieur vers l’extérieur de la fleur. Le fichier svg est compressé ici.

à améliorer : Le mécanisme est  complexe et la tresse centrale, qui sert à la fois à lever les pétales et à faire pousser la tige, risque de rompre ou de s’emmêler à force de mouvements.

Électronique

Comme pour les autres, le montage de cette fleur s’appuie sur le schéma type imaginé autour de l’Arduino Nano. Son seul moteur doit pouvoir tirer assez fort pour faire s’ouvrir cette belle plante, il est d’un gabarit plus important que ceux des autres fleurs.

Programmation

Son code est le plus simple de toutes puisqu’il ne contrôle qu’un moteur. Il évolue sur le github de l’asso par ici.